Villes et territoires

Missions :

Mener des travaux de recherche et des études sur :

  • Les questions relatives à l’environnement, aux risques naturels, à la problématique de l’eau, à la santé des populations et à l’économie.
  • La réalité spatiale, démographique, sociale et économique des territoires ruraux et urbains pour une approche des modalités de fonctionnement actuel et des contraintes rencontrées.

Direction :

MOKEDDEM Khedidja, Maître de recherches A

Secrétariat :

Présentation :

Pour mener à bien ces missions, une problématique générale a été élaborée pour cadrer les travaux de recherche. Elle s’articule autour des notions phares suivantes: transformations sociales, politiques publiques, acteurs locaux. En effet, les recherches des sociologues et autres spécialistes en  sciences humaines démontrent largement que la société algérienne a connu, depuis l’indépendance, des transformations sociales multiples sur les plans urbanistique, démographique, économique, politique et culturel. Dans ce processus de transformations, l’Etat figure parmi les acteurs les plus influents : par ses politiques publiques, par sa  réaction -ou non- aux attentes de la population, enfin par ses engagements internationaux économique et politique.

Mais d’autres acteurs sont aussi présents. Si l’Etat avait ses politiques publiques dans différents secteurs, leur mise en œuvre ne peut être qu’au diapason de la société locale et ses acteurs multiples : agents de l’administration locale, citoyens « ordinaires », des « professionnels » de tout genre d’activités, des groupes traditionnels et des « notables », des associations… Tous ces acteurs, répartis sur un territoire national immense et diversifié, ont leurs besoins, leurs aspirations, leurs motivations et notamment leurs stratégies.

En posant comme postulat théorique que l’Etat est un acteur présent avec constance à travers le temps (depuis l’indépendance) et à travers l’espace (sur l’ensemble du territoire national), la question fondamentale qui se pose alors est comment expliquer une action donnée d’un acteur donné (Etat, différents acteurs sociaux) dans un champ où se trouvent d’autres acteurs ayant leurs propres besoins et stratégies? Et quelles recommandations peut-on présenter pour une politique de développement dans le champ étudié?

Dans cette perspective, et au-delà de l’étude relative à l’étalement spatial de la ville, l’intérêt est porté dans cette division sur la réhabilitation du patrimoine notamment urbain produit lors des différents âges de l’histoire algérienne, sur l’extension des nouveaux bâtis dans les zones de périurbanisation et sur la restructuration des activités urbaines. L’intérêt porte également sur les besoins des populations urbaines et de leurs conditions de vie en matière de logement, de travail, de santé… et ce, dans une optique de développement durable.

Aussi, et à l’instar de la ville algérienne, la campagne algérienne a connu elle aussi de grandes transformations, et en premier lieu la baisse du volume de la population rurale sur le plan démographique. Paradoxalement, le monde rural n’a pas suscité un grand intérêt de recherche comme aux années 1970 malgré l’importance stratégique de l’agriculture pour l’économie nationale, voire pour la sécurité nationale.

Enfin, cette division s’intéresse aux populations migrantes, à l’intérieur du pays comme vers d’autres pays étrangers.  Mais la connaissance du phénomène migratoire, aussi bien interne qu’externe, reste bien en deçà de l’attente des chercheurs, des décideurs politiques et de l’opinion publique, ce qui nécessite  de mener des enquêtes régulières et l’établissement de bases de données fiables et actualisées sur les politiques publiques en matière de migration ainsi que  sur les populations migrantes.

Domaines, axes et thèmes de recherche

Unités de recherche

- UCCLLA  : Cité Bahi Amar, Bloc A, N°1 Es-Sénia BP 1955 -El M'naouer 31000 Oran, Algerie. Tél / Fax : +213 (0) 41.55.42.48 / E-mail : ucclla @ crasc.dz

- URTT : Cité Bahi Amar, Bloc A, N°1 Es-Sénia BP 1955 -El M'naouer 31000 Oran, Algerie. Tél / Fax : +213 (0) 41.55.42.46 / E-mail : urtt @ crasc.dz

- RASYD : Université de Blida 2, El Afroun, Algerie / E-mail : rasyd @ crasc.dz

-TES : Faculté des Arts et de la culture, Université de constatine 3 constantine, Algerie. E-mail : tes @ crasc.dz

Coordonnées

+213 41 62 06 95
+213 41 62 07 03
     +213 41 62 07 05
     +213 41 62 07 11

 +213 41 62 06 98

contact @ crasc.dz

C.R.A.S.C. B.P. 1955 El-M'Naouer Technopôle de l'USTO Bir El Djir 31000 Oran